Accueil Plan du site Contacts Boutique Le coopérateur agricole
 
Enquête sur la santé psychologique des producteurs agricoles
Les producteurs ont le moral à terre

Montréal, le mercredi 6 septembre 2006 – Un agriculteur sur deux (50,9 %) ressent un niveau élevé de détresse psychologique. Ce pourcentage est trois fois plus élevé que celui publié en 1997 par des chercheurs de l’Université Laval. C’est un des constats qui se dégagent d’une vaste étude menée pour le compte de La Coop fédérée par deux chercheuses en psychologie, Mmes Ginette Lafleur et Marie-Alexia Allard.

Pourtant, aux yeux de nombreux Québécois, la campagne est souvent associée à un style de vie bucolique, loin des soucis et des tracas quotidiens que l’on retrouve en milieu urbain. Malheureusement, et c’est à cela que se greffent tous les constats de l’enquête précédemment citée, une partie importante de sa population, les producteurs agricoles, doit composer avec de nombreux facteurs de stress. La crise du revenu, le manque de reconnaissance sociale, la crise de la vache folle, les risques entourant la grippe aviaire, les négociations de l’OMC, les maladies des animaux et la pression environnementale ne sont que quelques exemples expliquant le stress qui affecte la santé psychologique des producteurs. D’ailleurs, ceux-ci sont proportionnellement plus nombreux que la population québécoise à avoir des idéations suicidaires sérieuses. Cet extrait du rapport illustre bien l’état d’esprit dans lequel se trouvent certains producteurs : « Si, de surcroît, l’individu pense être le seul à en arracher et qu’il n’entrevoit aucune aide, le suicide peut alors constituer un genre de libération, sans compter qu’il se sacrifie pour donner une belle vie à sa famille qui n’aura plus de dettes ».

Les pressions que subissent les producteurs agricoles sont donc considérables. Notre rôle, en tant que coopérative, est d’être à l’écoute des besoins et préoccupations de nos membres, les producteurs agricoles et d’y trouver des solutions, a déclaré le président de La Coop fédérée, M. Denis Richard. Avec les résultats obtenus par cette vaste enquête, nous souhaitons que les autorités publiques adaptent leur mode d’intervention afin d’aider les producteurs à surmonter les difficultés qui les accablent, a-t-il tenu à rajouter.

Cette enquête avait pour but d’évaluer la santé psychologique des producteurs agricoles du Québec, membres du réseau de La Coop fédérée. Afin d’atteindre cet objectif, un questionnaire a été administré à 1 338 producteurs de lait, de porcs et de volailles. De plus, des groupes de discussion (focus groups) ont été réalisés auprès de 20 producteurs de cultures commerciales.


Rapport final
Cliquez ici pour télécharger l'enquête sur la santé psychologique des producteurs agricoles du Québec



- 30 -

Martin Scallon
Directeur, affaires publiques et relations médias – La Coop fédérée
Téléphone : 514 247-8509
Courriel : [email protected]



Retour


Entreprise
Secteurs d'activités Vie associative Environnement Médias Carrières Académie Coop Événements